Skip MétéoSkip Navigation

Semestre 2 en initiation à la linguistique

Cours et TD n° 1

Le fonctionnalisme et le cercle de Prague.

1-La grammaire fonctionnelle considère que la fonction première du langage est la communication, ce qui met en évidence une transmission  d'informations.

Cette linguistique s'intéresse aux éléments qui apportent des informations pour de transmettre une intention du locuteur. Dans cette linguistique, la langue offre des choix dans sa description, c'est au locuteur de saisir les deux niveaux sur lesquels se transmettent les informations.

2-La double articulation du langage :

-La première articulation concerne le premier choix porté sur les unités significatives. Ces unités significatives s'appellent les monèmes dans la terminologie de MARTINET. Comme les unités linguistiques « ai » et « ais » sont appelés aussi monèmes verbaux où chacun d'eux exprime une valeur grammaticale.

-La deuxième articulation décrit le deuxième choix qui a une valeur distinctive. Ces unités sont les phonèmes, des unités dépourvues de sens. Les phonèmes /p/ et /b/ n'ont pas de signification propre mais ils peuvent réaliser une distinction entre les deux monèmes pain et bain.

·La structure des traits distinctifs :

L'analyse linguistique décompose graduellement les unités complexes du discours en morphèmes où les constituants possèdent une signification propre. On peut descendre de ce niveau sémantique supérieur à un niveau inférieur pour différencier ces morphèmes, et cela grâce aux phonèmes. En conséquence, deux niveaux du langage et de l'analyse linguistique doivent être tenus séparés : d'une part le niveau sémantique, qui comprend d'une part des unités significatives simples et complexes, et d'autre part le niveau phonologique, qui concerne les unités simples et complexes dont leur rôle est seulement de différencier, cimenter, compartimenter, ou de mettre en relief les diverses unités significatives.